François Rabelais

En l’entreprise du mariage, chacun doit être arbitre de ses propres pensées, et de soi-même prendre conseil.

François Rabelais

[ Retour ]