François Rabelais

Faute d’argent, c’est douleur non pareille.

François Rabelais

[ Retour ]